Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La journée de la terre à Landiras en 1941

La messe (photo Dagut Landiras)

La messe (photo Dagut Landiras)

Les fêtes de la Terre

"S'inspirant de l'abbé Cardijn, prêtre belge de Louvain et fondateur du mouvement de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC), le père Foreau, prêtre en zone rurale, s'est adressé à la jeunesse des campagnes et a lancé officiellement le 24 juin 1930 le mouvement de la Jeunesse Agricole Chrétienne (JAC), deveu par la suite Jeunesse Rurale, dont le but était de renouer avec des traditions anciennes, d'aimer la vie des villages, de rechristianiser le jeunesse et de préparer les jeunes à leurs futures responsabilités. On eut recours au folklore en réhabilitant les danses anciennes. A partir de 1935, tous les habitants des communes furent invités à participer à l'animation des villages en confectionnant des chars sur le thème de la ruralité, moisson, glaneuse, moulin et meunier, four à pain, vendange, pressoir, lavandières, angélus, veillée, palombière, gemmage... Leur organisation était codifiée par des modes d'emplois très complets. Ces fêtes se concevaient en associant plusieurs villages. Dans le Sud-Gironde,elles eurent lie, entre autres, à Saint-Magne-de-Belin en août 1941, à Landiras le 17 août 1941, à Cadaujac le 2 août 1942, à Verdelais le 20 septembre 1942, à Fargues de Langonle 18 août 1948, à Castets-en-Dorthe le 24 Juillet1949 et à Cudos le 17 septembre 1951. Elles cessèrent au milieu des années 1950."

(extrait de Si Landiras m'était conté...Balade au cœur d'un village d'Aquitaine. Une coédition Fragile. Association Landiras et son histoire)

L'assistance  pendant la messe (photo Dagut Landiras)

L'assistance pendant la messe (photo Dagut Landiras)

Un groupe folklorique (photo Dagut Landiras)

Un groupe folklorique (photo Dagut Landiras)

Le char "la moisson" de Budos (photo Dagut Landiras)

Le char "la moisson" de Budos (photo Dagut Landiras)

Le char "la palombière" de Landiras (photo Dagut Landiras)

Le char "la palombière" de Landiras (photo Dagut Landiras)

Le char "laruche" de Landiras (photo Dagut Landiras)

Le char "laruche" de Landiras (photo Dagut Landiras)

Les photographies ci-dessus sont tirées des archives de Marc Dubourg, vigneron retraité à Landiras, qui  bien voulu nous les confier pour numérisation. Cela nous permet de constituer une archives "Mar Dubourg" au sein de la bibliothèque Siriona.

L'ouvrage Si Landiras m'était conté est consultable dans notre bibliothèque d'histoire régionale SIRIONA, salle des associations, chemin de la Gâtine, Podensac où vous êtes les bienvenus le mercredi de 14h à 16h ou sur rendez-vous (nous contacter par le biais de ce blog.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article